Nos textes. 

Pour voir les images, clique sur les mots soulignés et en couleur


Dernière mise à jour : 

7 juillet 2003. 


Lisez notre conte fantastique ! 

Pour le lire, clique ici


Lisez notre conte effrayant: "Flocon de soie" un conte à vous tenir en à laine... 


L’anniversaire de la femme de M. Jean.

chapeau_1_.jpg (30958 octets)

M. Jean va à la boulangerie et dit : "C’est l’anniversaire de ma femme!" Il achète donc des gâteaux à la boulangère et repart chez lui.

En chemin, il glisse sur une peau de banane. Il tombe et la boîte de gâteaux s’envole et lui retombe sur la tête. Il rentre chez lui en colère et sa femme aussi est très en colère en le voyant plein de crème. Elle crie : « chapeau ! Rentre prendre une douche tout de suite et descends manger quand tu seras propre ! »

C’est ça ton cadeau d’anniversaire ? Jean est tout triste et essaie de s’expliquer mais sa femme ne veut rien écouter.

Voilà une journée qui s’annonce mal pour lui. 

Bénédicte 8 ans.

Le gâteau d’anniversaire.

chapeau_1_a.jpg (28407 octets)

Kévin se rend chez le fleuriste. En passant devant la pâtisserie, il regarde les gâteaux en se léchant les babines. « Ce serait mieux un framboisier qu’un bouquet de roses, parce que si j’achète un gâteau, j’en aurai une part ». Il entre et dit à la pâtissière : « C’est l’anniversaire de ma femme ! Je voudrais un framboisier avec beaucoup de crème ». 

chapeau_2_.jpg (28650 octets)

Elle lui donne le plus gros. Il emporte le gâteau sur une petite assiette pour sentir l’odeur tout le long du trajet. En plus, comme il est orgueilleux, il le tient bien haut pour que les voisins le voient. 

chapeau_3_.jpg (34442 octets)

Il ne remarque pas une grosse peau de banane et il glisse dessus. 

Image_4_psp.jpg (29212 octets)

Il ne se blesse pas car il tombe tête la première sur framboisier qui amortit sa chute. Il revient chez lui avec la chantilly qui dégouline de tous les côtés. 

chapeau_5_b.jpg (46161 octets)

« Chapeau ! lui dit sa femme, tu es vraiment le roi des cascadeurs ! Ce béret te va très bien ! »  

Texte collectif CE2.


Première sortie à la neige.

Mardi, les 104 élèves de l’école de Laruns sont allés au ski à la station de Gourette. Pour les CP, c’était la première fois. Certains de mes camarades n’avaient pas encore skié cette année. Il faisait un beau soleil : les crêtes enneigées de la Latte de Bazin étaient étincelantes, et le ciel bleu. On nous a distribué les cartes de journée, nous nous sommes rangés par groupes de niveaux, et nos moniteurs sont arrivés. Moi, je suis avec Bastien, je le connaissais déjà. Ensuite, on a pris une remontée mécanique qui s’appelle « Grand Cotch ». Sur la piste, j’ai vu un accrochage : un enfant a percuté Anouck, et j’ai failli tomber par-dessus. À quatre heures, nous sommes descendus à Laruns en car. Ensuite, nous sommes rentrés chez nous. 

Baptiste 9 ans.


La soirée. 

Pour le départ du chef de mon papa, vendredi 21 mars, nous allons faire un repas au Chalet des Pyrénées. C’est un joli restaurant à Gabas. Ensuite, nous irons danser avec Hervé notre professeur de danse . Nous ferons une danse de Cow–boys, du Rock, de la valse, la samba, la salsa…

Puis nous rentrerons à la maison. Il sera peut-être une ou deux heures du matin, et nous serons très fatigués ; alors, nous irons nous coucher.

Solène. 8 ans.


Une histoire incroyable

Ce jour-là, j’étais partie faire du ski de fond avec ma maman et mon frère. Nous sommes partis de l’Hermine. Au chalet de Marty nous avons rencontré Thomas et Hugo, des copains. Ils nous ont dit qu’il y avait une carcasse de petit sanglier dans la forêt. Maman, Hugo et moi, nous avons rejoint mon frère Jason et son ami Thomas, plus loin sur la piste. Lorsque nous les avons retrouvés, nous avons déchaussé les skis pour pouvoir pousser une boule de neige. Alors là, j’ai vu un sanglier plus bas, de l’autre côté du gave. On a tous rigolé, car il faisait trempette. Puis il est parti et il a disparu. Un peu plus tard, un monsieur nous a fait de grands signes. Alors, nous nous sommes retournés… Le sanglier était derrière nous. J’ai eu très peur. On s’est mis à courir vers la forêt. Ma maman est tombée. J’ai continué à courir, mais j’ai glissé. J’ai essayé de me relever, mais il était déjà derrière moi. Il m’a tiré le capuchon : j’étais par terre. Je voulais partir, mais il m’a mordu le bras. Je croyais qu’il allait me tuer. Mon frère en voyant le sanglier m’attaquer est redescendu en courant, en faisant de grands gestes et en criant : « Dégage sinon je te pulvérise ! » Alors là, le sanglier est parti. Moi je pleurais parce que j’avais très mal. Tout le monde est venu autour de moi pour voir, ce que j’avais. La morsure saignait un peu. 

Je peux vous dire que le sanglier a vraiment une mauvaise haleine et que je ne suis pas pressée d’en revoir un.

Solène 8ans. 


Nous sommes allés au ski. 

eri060303.jpg (21620 octets) 

Le ski

Nous sommes allés à Gourette et nous sommes montés avec les oeufs. Ce sont de petits téléphériques où on se met par six. Les skis restent dans un panier à l’extérieur. En arrivant en haut des pistes, nous sommes redescendus avec notre moniteur par la piste verte. Chaque piste a une couleur différente suivant sa difficulté. Les plus difficiles sont les pistes noires ! Notre professeur s'appelle Sébastien, il a fait les groupes : faibles, moyens et forts. La dernière fois il faisait très beau. J'ai passé une superbe après-midi.

Alexis 8 ans.

 

Notre première sortie au ski avec l'école.

J’aime le ski parce qu'on prend les oeufs et le tire-fesse.
Moi, je skie bien et je m'amuse avec Stéphane. Mais, « je me prends quand même des gamelles ». (en langage populaire, ça veut dire que je tombe souvent !)
Nous avons appris le chasse-neige, les virages, et ensuite le parallèle.
À Gourette il faisait beau et aussi très bon, car il ne fait pas toujours froid quand il y a de la neige. Surtout si on skie et qu’on se remue !. C'était très bien, car nous avons un moniteur qui est très gentil. Il s'appelle Alain, comme notre maître. Avec lui nous avons fait une piste bleue.
C'était, « une chouette après- midi.»

Kévin 9 ans.

 

Notre première sortie à la neige

On a pris le car pour aller à Gourette. Quand on est arrivé on a fait les groupes. Moi, je suis en 3ème étoile. (Ce sont des groupes de niveau, les débutants passent la première étoile, les plus forts, après la troisième étoile passent en « fléchette ». Pour changer de groupe, on doit réussir à des tests). Mon moniteur s' appelle Sébastien. Après avoir pris les oeufs, on est arrivé en haut, et on a chaussé nos skis. Ensuite on a fait un test pour savoir dans quel groupe on serait. On a fait plusieurs descentes en prenant des téléskis. À la fin du cours de ski, à trois heures et demie, on est redescendu à la station, on a retrouvé maîtresse, ensuite on a goûté, puis on a repris le car pour rentrer à l' école.

Solène 8 ans.

 

Ma  première journée au ski.

Nous nous sommes habillés  à  l’école. Nous avons pris les skis, les accompagnateurs nous ont aidé à les ranger dans le bus  et nous sommes partis. A la station de Gourette, Virginie nous a donné les cartes pour pouvoir skier tout l'après-midi. Notre nouveau moniteur, Alain est arrivé et nous sommes partis aux œufs. Ce sont de petits téléphériques ou on monte à six. En haut, nous avons chaussé les skis et nous avons descendu les pistes. Le moniteur nous a appris à tourner en plantant le bâton. Alain est très gentil et on s’amuse bien avec lui.  On a repris le car à quatre heures, et quand on est arrivé à l’école, on s’est déchaussé  et on est rentré chez nous.

Bénédicte 9 ans.

 


math261102.jpg (45113 octets)

Le berger à la montagne.

Il était une fois un berger qui montait dans les estives* avec ses brebis et son patou**. Les brebis broutaient l’herbe de bon cœur. Le soir, elles remontaient à la cabane, pour se faire traire. Quand le berger eut fini, il relâcha ses brebis et partit se coucher. Tout à coup, il entendit le patou aboyer. Il se leva, prit le bâton à fouet, une lampe et du feu, et il sortit. Le patou aboyait de plus belle. Soudain, le berger entendit les cloches des brebis. L’ours s’approchait de plus en plus. Le patou et son maître allaient défendre les brebis. L’ours s’approcha du feu, et il eut si peur qu’il s’enfuit. Le matin, le berger se leva, et il fut heureux de revoir son troupeau qui dormait. Il rassembla les brebis et il descendit au village.

Estives* : pâturages d’été dans nos montagnes.

Patou** : grand chien des Pyrénées au poil blanc.

 

Mathilde 8 ans.

En crête. 

021005axe.jpg (22770 octets)

Je suis allé en crête. J'ai vu les Crêtois, et beaucoup d'hôtels. Nous sommes partis en bateau. J'ai visité un musée. Je me suis baigné dans la piscine et aussi dans la mer. 

Axel 8 ans. 

 

En vélo.

Je faisais du vélo sur la route, et je regardais un immeuble et aussi un avion qui volait dans le ciel. Alors une voiture a failli « me rentrer dedans » parce qu’elle ne s’était pas arrêtée au panneau « Stop ».              Stéphane 8 ans.

 

En Espagne.

Je suis allée à la plage de Cambrils au bord de la mer Méditerranée. J’ai beaucoup nagé, j’ai vu des poissons et des poulpes ; j’ai eu très peur et je ne voulais plus aller ma baigner. Alors, je suis allée sur la plage pour faire du toboggan et des balançoires. Puis, j’ai joué aux raquettes avec ma sœur et mes parents.              Manon 8 ans.

 

Je suis allée en Espagne. Je me suis baignée dans une petite rivière et j’ai sauté depuis les rochers. L’eau était froide ! J’ai même fait un barrage avec des cailloux…                Anouck 8 ans.

 

À la mer.

J’ai dessiné un monsieur qui pêche. Il est parti avec sa barque sur la mer. Dans son filet, on voit trois poissons ; au bout de la canne, il y en a un autre. Un dauphin nage sous la barque. Avec tous ces poissons, sa femme sera contente !    Marie 8 ans.

 

À la montagne.

Au mois d’août, je suis allé à la montagne. Le matin, à six heures, on se levait pour aller traire les brebis. La montagne s’appelle Peyrelue. On faisait le fromage. Le soir, à cinq heures, mon tonton allait chercher les brebis. Moi, je préparais les bidons, les « sanches » et les filtres. Le soir, très tard, on voyait des sangliers. J’ai passé de bonnes vacances !   Benjamin 8 ans.


Pour voir davantage de dessins, clique ici